Chronique
Tu seras partout chez toi
 Roman  Contemporain   Adolescents 
Si tu dois t’en aller pour toujours, pars le matin, très tôt, comme Hansel et Gretel.
Avant de m’abandonner, papa m’a dit : «Tu seras partout chez toi !» Mais, à 9 ans, on n’est pas costaud, même quand on se croit dur comme fer. À 9 ans, le pays que l’on chérit a le visage de « mon amoureuse ». Je le sais parce que j’ai 9 ans, et Yulia… Dieu que je l’aime ! Yulia, je la connais depuis le jour où on a coupé le cordon à mon nombril pour l’ancrer au sien. Donc, mon oiseau de fer a atterri de l’autre côté de la Terre, chez tata Belladone et tonton Chu-Jung. Mais « mon chez moi » je le retrouverai, quitte à faire les pires bêtises pour y aller ! Qu’importent les gorgones et les récifs, grâce à Lamia, la fille du voisin – le passeur du Styx –, je partirai…
, 03-11-2012 213 pages / 15.5 €

Le résumé de ce roman m’a intéressée dès que je l’ai lu. J’ai sentit que quelque chose de particulier existait dans ce roman, une atmosphère de contes que j’ai souvent du mal à retrouver dans les livres que je lis alors que je trouve ça magique.

Tu seras partout chez toi m’a fait cet effet là. Je suis retournée en enfance, quand j’écoutais ma mère me raconter des histoires, ou quand je m’en inventais pour moi même. Sény est un petit garçon de neuf ans. Il vit en toute plénitude dans son village avec son père et sa mère, ainsi que tous ses amis et surtout Yulia, son amoureuse. Pourtant il se retrouve envoyé dans un autre pays chez son oncle, déraciné de tout ce qu’il connaît, à cause de la guerre. Il va alors se jurer de retourner chez lui pour retrouver les gens qu’il aime.
La première partie du roman à plutôt l’allure d’un témoignage, l’enfant est confronté à une nouvelle vie, de nouvelles connaissances et n’arrive pas à se sentir à sa place ni à comprendre pourquoi il se trouve là. Peu à peu on bascule dans un monde imaginaire dont on ne sait pas s’il est une création de l’enfant ou s’il fait partie du “réel”.

Sény, qui est le narrateur, est un enfant attachant qu’on aime suivre et pour qui on a une grande affection. Sa naïveté face à sa situation est représentative de l’enfance, ce moment où on ne se rend pas toujours compte que les choses qu’on pense anodines sont pourtant graves. Il est d’ailleurs le seul personnage vraiment prenant dans ce roman. Les autres sont très secondaires et permettent à Sény d’avancer dans sa quête du retour sur ses terres et dans son combat contre le monde des adultes.

La plume d’Insa Sané s’ancre dans une impression d’oralité permanente. Son texte pourrait parfaitement être conté à voix haute. Certaines phrases reviennent régulièrement comme pour rythmer l’intrigue. L’écriture de l’auteur est vraiment poétique et l’humour qu’il a su insuffler à son personnage, malgré le sujet tragique, permet de lire en toute légèreté ce roman coup de poing.
Car en plus des divers procédés qu’inventent Sény pour retrouver sa terre natale, on se rend compte qu’il existe un thème sous-jacent bien plus grave : celui du déracinement des plus jeunes en cas de guerres et des destructions que ces dernières engendrent autant sur le plan physique que moral.

Cependant le dosage du roman ne m’a pas satisfaite, j’aurais aimé que l’aspect témoignage soit moins long pour laisser une part plus grande au monde imaginaire que l’on découvre dans les dernières pages.

En Bref :Une histoire très belle, touchante et poétique, presque onirique, qui laisse des marques mais dont je trouve que la partie concernant l’imaginaire n’a pas été suffisamment exploitée. Cela dit j’ai passé un très beau moment avec ce roman.
4 / 5 4 / 5
©Chronique écrite par , le 12-09-2013

7
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
4 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
SaefielNinouille en rêvesMarinetteBouchon des bois Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Ninouille en rêves

Je ne sais pas si c'est vraiment mon genre de lectures ^^ mais très contente que tu ai apprécié ! Bisous 🙂

Marinette

Je savais bien que tu allais me tenter avec ce livre ^^

Marinette

Et voilà, je l'ai lu… et ai eu un beau coup de cœur pour ce livre ♥
Merci de m'avoir donné envie de le lire ^_^

Bouchon des bois

Ce roman a l'air vraiment touchant <3 La couverture me laisse plutôt insensible, et je pense que je ne me serais pas retournée dessus si je l'avais croisé avant de lire ta chronique. Mais là… ça change tout ! Biiiiiisous !!