Chronique
Une collection de trésors minuscules
 Roman  Contemporain   Adultes 
La trentaine séduisante, Frédéric Solis est un brillant avocat qui collectionne les succès et les tableaux impressionnistes. Son assistante, Pétronille, n'a d'yeux que pour lui mais il ne la voit pas, tout à son ambition et à son appétit de collectionneur... jusqu'au jour où un notaire lui annonce qu'il a fait un mystérieux héritage. Persuadé d'avoir touché le jackpot, Frédéric tombe de haut lorsqu'il découvre que son legs consiste en quelques tickets de métro et en une étrange carte aux trésors. Et puis la chance tourne. Quelques mauvaises affaires, et le voilà acculé : ses clients disparaissent et ses biens sont saisis. Il ne lui reste plus qu'à suivre la trace de l'étrange héritage, tandis que dans l'ombre Pétronille fait tout pour l'aider. De rencontre en rencontre et de surprise en surprise, le jeu de piste légué par un défunt bienveillant lui permettra de regarder, enfin, la vie au fond des yeux.
Quand un flirt avec la dérive se transforme en aventure trépidante et savoureuse, généreuse et... amoureuse.
, 13-03-2014 276 pages / 19 €

Après Sixitine publié récemment chez Black Moon, c’est avec un roman plus tourné vers le style contemporain que Caroline Vermalle revient. Etant tombée sous le charme de sa plume ; c’était une évidence pour moi de lire ce nouveau roman.

Frédéric Solis est un homme à qui le succès semble sourire et qui collectionne les tableaux impressionnistes hors de prix. Avocat réputé, son enfance n’a pourtant pas été douce puisqu’il s’est retrouvé sans père à l’âge de sept ans ; ce dernier ayant été emprisonné. Mais cette apparente réussite cache une banqueroute imminente puisque les dettes s’accumulent et les huissiers sont à sa porte.
Un héritage d’un homme étrange dont il ne connaît rien pourrait tout changer et lui permettre de sortir la tête des factures. Mais il va devoir suivre un bien étrange jeu de piste sur les pas des plus grands peintres impressionnistes afin de peut-être découvrir un tableau qui sauvera ses finances. Il va demander l’aide de Pétronille, sa jeune assistante, très intimidée par son patron et qui semble avoir un petit coup de cœur pour lui. Elle va devoir elle aussi se lancer à la recherche de l’homme qui vient de mourir et s’embarquer dans ce jeu de piste qui pourrait bien changer leurs vies.

Le personnage principal de ce roman est Frédéric, le rôle de Pétronille m’a paru beaucoup plus léger et je ne me suis pas vraiment attachée à la jeune femme, ce qui n’a pas été le cas pour son patron. La fêlure qui se ressent chez Frédéric est touchante et on la découvre en même temps qu’on avance dans l’histoire. Cet homme qui a grandit dans l’absence d’un père ne souhaite pas réitérer ce qu’on a pu lui faire subir et s’enferme dans une apparence aussi froide que l’hiver. Sa fragilité une fois dévoilée, on aime suivre Frédéric dans son jeu de piste et surtout : on veut découvrir le fin mot de l’histoire.

Ce roman traite d’une très jolie façon le passé et ses conséquences à travers la lente introspection du personnage principal, et si la plume de Caroline Vermalle permet une lecture légère et poétique, elle soulève pourtant des thèmes graves comme l’intolérance ou la maladie. Heureusement, l’espoir reste le centre du roman et permet de vivre une vraie bouffée de fraicheur en lisant cette aventure réaliste dont les éléments sont découverts au compte goutte et alimentent l’intrigue d’une manière agréable et prenante.
Je me suis véritablement promenée au sein de ce roman grâce à l’écriture très imagée de Caroline Vermalle et le tout est alimenté par le cheminement autour des peintures impressionnistes, en particulier celles de Monet, qu’on découvrent ou redécouvrent au sein de cette histoire.

En Bref :La littérature contemporaine et/ou réaliste n’étant pas quelque chose que j’apprécie, c’était un défi que de me lancer dans ce roman.
Pourtant Caroline Vermalle a su à nouveau m’enchanter et me démontrer que sa plume savait me toucher qu’elle soit en rapport avec le fantastique ou non. L’espoir tout comme l’amitié ou l’amour qui jalonnent ce roman, ainsi que les personnages attendrissants, sauront faire fondre les cœurs les moins réceptifs à ce genre littéraire.
Quant à l’intrigue, elle m’a véritablement touchée et je l’ai dévorée prise par l’envie de savoir la vérité sur cette histoire qui, au final, m’aura sincèrement bouleversée bien que ce roman soit de ceux qu’on referme avec un sourire flottant sur nos lèvres.
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 20-04-2014

7
Poster un Commentaire

avatar
7 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
AntoniaAnne-CBouchon des boisDust Of PastelRead & Like Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Antonia

Ta chronique ne peut que donner envie de lire le livre… Il me le faut absolument!! *-*

Anne-C

J'adore la couverture ! Et ton avis me donne bien envie de tenter cette lecture 😛
Vilaine tentatrice, vilaine tentatrice, vilaine tentatrice !!!!!!

Bouchon des bois

Je n'ai toujours pas eu de réponse de Belfond au sujet de ce roman, mais je ne perds pas espoir ! Il a l'air vraiment chouette 😀 Et si tu l'as aimé, alors même que tu n'es pas trop forte sur tout ce qui est littérature contemporaine, c'est qu'il doit valoir le détour 😀

Dust Of Pastel

Je veux ABSOLUMENT lire ce super livre!
http://dustofpastel.blogspot.fr/

Read & Like

Je le veux ! Je le veux ! 🙂