Chronique
Une histoire des abeilles
 Roman  Contemporain   Post-Apocalyptique   Adultes 
Angleterre, 1851. Père dépassé et époux frustré, William a remisé ses rêves de carrière scientifique. Cependant, la découverte de l'apiculture réveille son orgueil déchu : pour impressionner son fils, il se jure de concevoir une ruche révolutionnaire.

Ohio, 2007. George, apiculteur bourru, ne se remet pas de la nouvelle : son unique fils, converti au végétarisme, rêve de devenir écrivain. Qui va donc reprendre les rênes d'une exploitation menacée par l'inquiétante disparition des abeilles ?

Chine, 2098. Les insectes ont disparu. Comme tous ses compatriotes, Tao passe ses journées à polliniser la nature à la main. Pour son petit garçon, elle rêve d'un avenir meilleur. Mais, lorsque ce dernier est victime d'un accident, Tao doit se plonger dans les origines du plus grand désastre de l'humanité.
, 17-08-2017 400 pages / 22.5 €

Trois histoires, trois destins, et un sujet se mêlent ici : les abeilles.
En 1852, William est un homme usé qui a mis de côté ses rêves de devenir naturaliste. Rongé par la dépression, l’envie de montrer ses capacités à son fils va l’amener à s’intéresser aux abeilles.
En 2007, George est un apiculteur dont tous les espoirs reposent sur son fils. Mais ce dernier annonce son refus de reprendre l’exploitation.
Chine, 2098, Tao consacre ses journées à son travail aussi fatiguant que répétitif : la pollinisation des fleurs. Depuis la disparition des abeilles, c’est l’unique moyen de faire subsister les plantes.

Maja Lunde nous livre ici une histoire tristement réaliste où les abeilles finissent par disparaître définitivement. Elle fait notamment allusion au CCD (Colony Collapse Disorder ou Syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles) qui touche l’Europe depuis la fin des années 90 et les USA depuis le début des années 2000. Les raisons de ces subites disparitions de ruches ne sont pas encore avérées, même si plusieurs chercheurs pointent du doigt les pesticides. En se basant sur ces faits réels pour extrapoler sur notre futur, l’auteur frappe fort et nous invite à réfléchir sur nos modes de consommation et la disparition de ces insectes essentiels à l’équilibre naturel.

Cette réflexion de fond est portée par trois récits enchâssés à la force narrative indéniable. Chaque personnage possède une histoire bien particulière, se bat avec ses peurs et des vies qui ne leur font aucun cadeau.
Quand William tente de se sortir des miasmes de la dépression dans laquelle il se trouve, George se sent dépassé par le refus de son fils de reprendre son activité. Tao, quant à elle, se bat pour retrouver son petit garçon emmené dans un hôpital de Beijing suite à un accident. On s’attache à ces trois protagonistes pleins de réalisme qui m’ont personnellement beaucoup touchée. Le sujet des abeilles n’est pas la seule chose qui crée un lien entre eux, quelques détails montrent qu’ils ont beaucoup en commun…
Les personnages secondaires ne sont pas en reste puisqu’ils font l’objet de plusieurs passages savoureux et ont une présence forte.

Maja Lunde nous offre par ailleurs des problématiques familiales qui reflètent les différentes époques et étoffent considérablement le récit. À cela s’ajoute un style franc qui ne s’embarasse pas de superflu et va droit au but sans être moralisateur. On y trouve également un certain suspens qui permet de passer les chapitres avec une étonnante fluidité.

Sous couvert de roman militant et écologiste, l’auteur nous fait donc apercevoir l’un des nombreux futurs possibles de notre monde. S’il est loin d’être tout rose, un soupçon d’espoir persiste à travers les lignes de cette histoire laissant le lecteur sur une note optimiste qui appelle quand même à la réflexion.

En Bref :Une histoire des abeilles est un très beau roman mêlant récits familiaux empreints d’une grande justesse à une fable écologiste et réflective. Maja Lunde y fait preuve d’une très jolie plume et d’un certain talent de conteuse qu’on espère ne pas voir s’arrêter avec ce premier roman.
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 18-09-2017

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Une histoire des abeilles"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Zaphrina Makichan

Ma libraire m’en a parlé. Elle semblait beaucoup l’apprécier. Du coup, il me faisait envie. Et ton avis ne m’aide pas. lol

Marianne
Marianne

Bon, ben je crois que je vais rajouter ce roman dans celui qui me tente beaucoup en cette rentrée littéraire !
Merci en tout cas pour cette chronique qui me donne envie de le découvrir !
(tous les jours j’ai une vue sur des ruches d’abeilles (à 25m de ma baie vitrée) et c’est tellement beau et impressionnant, surtout lorsque que la ruche se sépare en deux car il y a une deuxième reine qui est née)

wpDiscuz