Chronique
Zodiaque, Tome 2 : L’étoile vagabonde
 Roman  Aventure   Science-Fiction   Adolescents 
Abandonnée par le Zodiaque et déchue de son titre de Gardienne, Rhoma tente de se reconstruire dans la constellation du Capricorne. Mais une nouvelle menace apparaît dans les astres, Marad, un groupe terroriste qui s’apprêterait à frapper l’une des maisons zodiacales.
Rhoma n’a plus le choix. Armée de tout son courage de Cancer et de la ruse de son ami Hysan, natif de la Balance, elle se lance dans une quête aux confins de l’univers. Une quête dont le dénouement pourrait bien la voir affronter un ancien ennemi : le cauchemardesque Ochus, gardien de la constellation du Serpentaire.
, 14-04-2016 395 pages / 16.95 €

// ATTENTION SPOILER – la chronique peut spoiler des éléments du tome 1 //

Après la défaite cuisante de l’Armada, la perte de Mathias et la déchéance de son statut de gardienne Rhoma est brisée. Réfugiée sur Tierre dans la constellation du Capricorne, la jeune fille ne sait plus quoi faire ni comment réagir. Pourtant, certains ont encore confiance en elle et la menace du Marad est prégnante, effrayante et le fragile équilibre du Zodiaque est en danger. Lorsqu’Ochius, l’ennemi juré de Rhoma, le maître de la treizième maison, la contacte pour la mettre en garde, elle hésite, rongée par la culpabilité et la peur de ne pas faire confiance aux bonnes personnes.

Suite à mon coup de cœur énorme pour le premier tome, c’est avec impatience que j’ai entamé ce second volet. Et Romina Russell me confirme ici son talent et l’amour que j’ai pour cette histoire qui ne faiblit pas.

Lorsqu’on retrouve Rhoma, la jeune femme est considérablement perturbée, elle semble ne plus avoir ce feu sacré et cette force de caractère qui la caractérisait dans le premier volet. Elle tente de profiter des moments qu’elle passe avec son frère, seul rescapé de sa famille grâce au gentil et courageux Aryll qui l’a sauvé d’une mort certaine en Cancer.

Dans le premier tome, j’avais adoré l’effronterie de Rhoma, le fait qu’elle ne se laissait pas marcher sur les pieds et n’écoutait personne ou presque. Ici, j’ai été triste de la voir si déboussolée, en total manque de confiance. Pourtant, j’ai continué à l’aimer et ses blessures finissent doucement par se refermer permettant d’entrapercevoir la fille effrontée du début. Rhoma évolue donc, mais Hysan aussi. C’est un personnage que je ne portais pas vraiment dans mon cœur, mais qui a finalement su trouver sa place. Hysan se révèle et on en peut que l’apprécier de plus en plus au fil de l’histoire !
On apprend également à connaître un peu mieux Stanton, le frère de Rhoma et tout un tas de personnages secondaires, mais possédant des personnalités bien définies comme Deke, Nishi ou Aryll.

Le récit, quant à lui, nous propose un nouveau chemin et une belle évolution. Ochius laisse sa place de grand méchant au maître du Marad, une force armée rebelle menée par des ascendants, des personnes qui changent de signes de façon plus ou moins stable. L’univers gagne en complexité et on en découvre un peu plus sur cette minorité de la population du Zodiaque ainsi que sur l’histoire des constellations. C’est incroyablement prenant et intéressant et ça montre à quel point Romina Russell a créé un monde cohérent avec un passé, des croyances et différentes cultures.
Le rythme n’est pas vraiment haletant, il est même plutôt calme, pourtant, beaucoup de choses s’enclenchent dans ce volume et les quelques scènes d’action sont poignantes. Je n’ai donc pas été dérangée par ce côté lent, bien au contraire, j’ai senti que l’auteur essayait de me faire vivre son histoire, les moments de doutes, les peurs, la colère et toute une palette d’émotions.

L’espace de 400 pages, j’ai été présente aux côtés de Rhoma, j’ai absolument tout ressenti en même temps qu’elle. J’ai même compris le triangle amoureux entre Rhoma, Hysan et Mathias qui, malgré sa disparition, laisse une trace dans le cœur de l’héroïne. Et alors que je ne suis pas une grande friande de ce genre de relations dans les livres pour ados, c’est bien une des premières fois que je trouve ça véritablement sensé et légitime !

Et pour couronner le tout, Romina Russell nous dépeint avec brio son monde qui au premier abord peut paraître délicat à aborder. On imagine sans peine les différentes technologies futuristes ou les paysages que croise Rhoma. Zodiaque s’affirme donc un peu plus et se place dans les séries qui savent marquer les lecteurs par bien des aspects.

En Bref :Avec ce second volet, Zodiaque confirme sa place de série coup de cœur. Toujours aussi original et prenant, on plonge dans les constellations aux côtés de Rhoma et l’intrigue se complexifie considérablement. Je n’ai plus qu’une seule envie : avoir le troisième tome entre les mains !
Coup de coeur Coup de coeur
©Chronique écrite par , le 21-06-2016

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
SaefielMallou14 Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Mallou14

J’ai beaucoup aimé ce deuxième tome aussi ! Je ne suis toujours pas fan du triangle amoureux même s’il est légitime comme tu dis.
Ce que je préfère dans cette histoire, ce sont les différentes constellations avec leurs coutumes et traditions. On s’y croirait sans problème !